Category: Communication InterCAMSP

8 décembre 2023 by benjamin 0 Comments

Retour en images sur le Cenomy Tour du 07 décembre 2023 !

Retour sur le Cenomy Tour du 07 décembre 2023

LA RENCONTRE FUT UN SUCCÈS !

Retour sur le Cenomy Tour du 07 décembre 2023
Cette journée fut un succès !

La CAA, abréviation de Communication Alternative Améliorée (ou Augmentée), englobe les méthodes et les outils visant à compenser ou suppléer la communication verbale chez les personnes souffrant de troubles de la parole, du langage, de la compréhension écrite et orale.

La journée du 07 décembre 2023 fut l’occasion de rencontrer de nombreux professionnels et d’échanger sur ce thème !
Parmi les corps de métiers présents :
– Pédiatres
– Orthophonistes
– Ergothérapeutes
– Psychologues
Et bien d’autres !

Le compte-rendu est disponible ci-dessous.
Un grand merci à Soad Anguenot pour l’animation de cette journée !

21 novembre 2023 by benjamin 0 Comments

OrgaMédi est officiellement référencé par l’ANS

OrgaMédi est officiellement référencé par l'ANS

Notre logiciel OrgaMédi est certifié Ségur !
Cette certification assure la conformité de notre outil au cahier des charges Ségur dans l’accompagnement et la réponse aux besoins des professionnels du médico-social.

OrgaMédi est à présent référencé par l’Agence Numérique en Santé et éligible au financement Ségur Numérique !

Bravo à nos équipes pour cette réussite !
Merci également à nos adhérents pour leur confiance et à l’Agence Nationale de Santé pour cette certification.

Pour nos adhérents OrgaMédi
Le passage à la version 2.1 Ségur Va1 MS1 est prise en charge par l’état si votre commande est validée par l’ASP avant le 10 janvier 2024.

Cette version contient notamment les fonctionnalités d’accès parents/patients, transmissions narratives et ciblées, alimentation automatique du DMP, envoi automatique par MSS, etc…

Nous vous invitons à revenir vers nous afin d’obtenir un bon de commande conforme  en adressant un mail à notre directeur informatique !

remi@intercamsp.fr
04 86 64 81 92

6 novembre 2023 by benjamin 0 Comments

Interview de Novembre – Timéli Mélo CAS

Association "Timéli Mélo CAS"

THÈME : INTERVIEW

Découvre ci-dessous notre interview de novembre !
Ce mois-ci, l’association “Timéli Mélo CAS”

Le thème de novembre
“Comment aider les personnes en situation de handicap et leurs aidants à rompre leur isolement ?”

Merci à l’association Timéli Mélo CAS pour avoir pris le temps de nous répondre !
Ce nouveau format d’actualités vous plait ? Dites-le nous !

benjamin@intercamsp.fr

1 – Qui êtes-vous et quelles sont vos actions ?

Timéli Mélo CAS est une association crée en 2019, située à Pelissanne et en action avec le pays Salonais.
Les cofondatrices sont Christina Martinez, aidante familiale et actuelle Présidente. Ainsi que Manon Martinez, travailleuse sociale et trésorière.
Le but de l’association est de mener des actions en faveur de l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap et de leurs aidants.

2 – Notre interview cible donc les personnes à la fois en situation de handicap et d’isolement. Plus particulièrement les enfants et adolescents et leurs aidants. De quelle manière les accompagnez-vous au sein de votre association ?

Afin de rompre l’isolement, nous avons mis en place un Point Infos/Droits Handicap qui permet aux personnes concernées de se renseigner sur leurs droits et d’être accompagnés pour remplir leur dossier MDPH.

Ces personnes souvent isolées rencontres des difficultés quant au remplissage du dossier du fait de sa complexité. De plus, nous avons mis en place un Point Infos/Droits Handicap qui permet aux personnes concernées de se renseigner sur leurs droits et d’être accompagnés pour remplir leur dossier MDPH*
Ces personnes souvent isolées rencontres des difficultés quand au remplissage du dossier du fait de sa complexité.

De plus, nous avons lancé le Café des Aidants il y a deux ans, afin de favoriser les rencontres et l’entraide. Ces réunions d’échanges encouragent le partage des victoires individuelles au quotidien et les recherches de solutions collaboratives autour d’un café. Ce sont des moments chaleureux, conviviaux, qui permettent de briser la solitude des personnes accueillies.

Les sessions des Cafés des Aidants se déroulent en alternance avec les Cafés pour Tous, un mois sur deux. A préciser, le Café des Aidants est accessible uniquement pour les aidants familiaux. En revanche le Café pour Tous, tout le monde y est le bienvenu pour agrandir son cercle de connaissances et faire de nouvelles rencontres.

*Maison Départementale des Personnes Handicapées

Les personnes en situation de handicap ou les proches aidants sont souvent l’impression d’être seuls dans leurs situations. Ces rencontres sont l’occasion d’impulser un réflexe afin de se regrouper et se conseiller autour de ces problématiques. Ainsi leur permettre d’agir en toute autonomie.

Nous collectons également un matériel paramédical (fauteuil, déambulateur, etc…) que nous recyclons en dons sur le territoire et à l’étranger, afin d’apporter du soutien, de l’autonomie, du confort de vie et l’accès à la vie sociale aux personnes concernées.

3 – Comment se déroule un Café des Aidants ?

Le Café des Aidants est un temps informel, convivial et chaleureux.
Une session se déroule ainsi :
– Présentation de l’équipe et de l’association : Sa raison d’être, ses objectifs
– Tour de table : Qui est la personne qui parle, pourquoi est-elle présente, qui accompagne-t-elle, etc…
– Échange autour du thème abordé, avec parfois des intervenants spécialisés afin de compléter les informations apportées, proposer une pluralité d’informations et de points de vue
– Échange autour de questions et problématiques personnelles. Chacun peut apporter un témoignage d’une situation vécue par la personne aidée, partager son expérience, etc…

Les sessions se concluent par un applaudissement commun, pour se féliciter et s’encourager tous ensemble.

4 – Quelles sont les difficultés/défis que rencontrent les personnes accompagnées au quotidien ?

L’isolement est un problème majeur et récurrent.
Les personnes isolées rencontrent des difficultés au quotidien, notamment sur le dossier MDPH. Malgré les informations que l’on peut trouver sur internet, beaucoup ne connaissent pas leurs droits et ont besoin d’être accompagnés dans leurs démarches administratives.
Par rapport aux établissements, les demandes les plus récurrents sont : Les informations quant aux orientations possibles, la compréhension des systèmes ou des conditions d’accès vers les établissements, les acronymes et les raisons des longues listes d’attente.

Parfois, l’isolement vient aussi à cause du jugement sur l’enfant, qui ne se comporte pas “comme tout le monde”, ce qui crée des problèmes d’évitement, d’exclusion du cercle familial, des amis, de l’école, des sports, des loisirs, etc…

5 – Quelles actions votre association déploie-t-elle afin de répondre à ces problématiques ?

Dans certaines situations, nous avons la possibilité de nous déplacer à domicile par exemple, si la personne est immobilisée.
Nous menons aussi des actions de sensibilisation dans les écoles, auprès des jeunes, dans les centres aérés, les collèges etc… afin de sensibiliser à la problématique de l’exclusion et éviter le harcèlement.
Nous organisons des mises en situation afin que les enfants se mettent à la place de ces personnes, qu’ils appréhendent, comprennent les situations et les ressentis vis-à-vis des différentes familles de handicap : Moteur, auditif, visuel, mental, cognitif, psychique et invisible.

Les écoliers, collégiens, étudiants sont de plus en plus vulnérables. Parfois seuls et sans camarades pendant la récréation, ils deviennent facilement des cibles de choix dans le harcèlement scolaire.

Face à cet enjeu, nous prônons la bienveillance, l’entraide, la solidarité pour faire prendre conscience qu’on peut s’entraider, s’adapter à l’autre pour se mettre à son niveau et échanger.
La société actuelle demande surtout aux personnes en situation de handicap de s’adapter.
Nous souhaitons que ce soit l’inverse, que la société s’adapte aux personnes en situation de handicap.

6 – Quelle serait votre communication vers les établissements médico-sociaux afin de rompre l’isolement des familles et/ou des usagers ?

Favoriser l’accès aux droits et à l’information.
Il peut être intéressant de créer des temps de partage entre les parents et les enfants, afin de proposer un rendez-vous régulier.
Les centres et structures peuvent proposer des activités en famille avec les fratries, les familles accueillies etc… afin de créer un endroit convivial, ouvert et accessible, similaire au Café des Aidants.

Rendre la salle d’attente conviviale afin de favoriser l’échange et le dialogue. Dépasser le statut de simple espace d’attente est une autre piste à considérer.
Enfin, que les structures se créent une base de données d’associations afin de conseiller les personnes en fonction de leur localisation et leurs besoins nous parait envisageable.

7 – Quelles ressources et outils peuvent-être utiles pour ces structures ?

Les structures peuvent mettre en place un numéro d’écoute anti-isolement pour les aidants et les personnes en situation de handicap, afin qu’ils puissent parler à quelqu’un.
Il existe déjà des numéros officiels comme SOS Amitié, mais il peut être intéressant d’en créer un dédié aux personnes en situation de handicap/vulnérabilité et leurs aidants, où la personne au téléphone a une connaissance précise des informations, droits, etc… avec un système adapté pour les personnes en déficience auditive.

InterCAMSP : Il existe aussi l’association Avec Nos Proches

8 – Pouvez-vous nous relater un témoignage ?

Grâce au dossier MDPH, beaucoup d’enfants ont des AESH pour l’école.
Pour relater un cas concret :
La maman d’une petite fille présentant un TSA* vient au café des aidants, obtient de l’aide quant au remplissage du dossier MDPH avec Manon. Cette famille vit dans un appartement trop petit et l’enfant rencontre des difficultés à l’école.
L’aide apporté à cette mère de famille a permis l’obtient d’une AESH* pour l’enfant. Elle a également été orientée vers une autre association, ADAMAL*, dans le but de rechercher un logement plus adapté permettant à cette famille de retrouver une vie sociale.
Ce projet fut un succès. La maman a pu reprendre un travail, remettre sa vie sur les rails, etc…
L’inclusion ici a été à la fois pour l’enfant et la mère.

Aux dernières nouvelles, la personne a un appartement à Salon-de-Provence et est en formation afin de concrétiser un projet professionnel.
De même, les crises de son enfant se sont apaisées. La petite fille est plus sereine, son environnement est plus sain. Les facteurs environnementaux se sont améliorés, et l’isolement est rompu pour cette famille.

*Accompagnant d’élèves en situation de handicap
*ADAMAL : Association d’accès et d’aide au logement : https://adamal.org

Le mot de la fin ?

“Ensemble, favorisons l’inclusion, œuvrons pour une société plus juste
C’est en faisant évoluer les consciences, les mentalités, en faisant preuve de plus de tolérance et d’ouverture d’esprit qu’on fera évoluer les choses”

Manon et Christina Martinez
Association Timéli Mélo CAS

Merci à Manon et Christina Martinez pour cette rencontre chaleureuse et enrichissante !
Découvrez ci-dessous les photos de la rencontre, et leurs activités au sein de l’association.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

27 octobre 2023 by benjamin 0 Comments

Planifiez votre rendez-vous d’accompagnement post-formation en visio

Planifiez votre rendez-vous d'accompagnement post-formation en visio
Pour nos adhérents OrgaMédi

Bonjour,

Vous souhaitez obtenir un accompagnement post-formation ?
Besoin de revoir un module ou certains éléments du logiciel ?

Contactez nos formateurs Lucie Decroix et Alexandre Maroselli pour convenir d’un rendez-vous en visioconférence et clarifier vos interrogations*

lucie@intercamsp.fr
alexandre@intercamsp.fr

*Cet accompagnement est limité à 6 professionnels par structure et ne remplace pas une session de formation.

Un module de perfectionnement ainsi qu’un tutoriel OrgaMédi sont également disponibles.

Formation OrgaMédi – Module avancé de perfectionnement

Tutoriel OrgaMédi

24 octobre 2023 by benjamin 0 Comments

IMPORTANT : Mail in Black bloque les réponses de notre support

IMPORTANT : Mail in Black bloque les réponses de notre support

Bonjour,

Nous vous informons que le logiciel Mail in Black a tendance à bloquer les réponses de nos équipes de support OrgaMédi.

Afin de garantir le bon traitement de vos demandes et la réception de nos réponses par mail, nous vous recommandons vivement de demander au support informatique qui gère votre structure de ne pas bloquer l’adresse support@intercamsp.fr

Pour toute question ou remarque, n’hésitez pas à nous recontacter : 
04 86 64 81 92
contact@intercamsp.fr

Merci pour votre compréhension.

17 octobre 2023 by benjamin 0 Comments

Rencontre collective Handicontacts – Mardi 12 décembre 2023

Rencontre collective Handicontacts

SAVE THE DATE !

Mardi 12 décembre 2023
De 13h30 à 16h30

Complexe des Heures Claires
Salle Fellini 1
13800 Istres

Handicontacts a le plaisir de vous convier à une rencontre collective !
Le mardi 12 décembre 2023 de 13h30 à 16h30 au Centre éducatif et culturel des Heures Claires, Salle Fellini 1, 13800 Istres.

Le format choisi pour cette rencontre est un Forum Interpartenarial.
L’objectif est de permettre à tous les acteurs du territoire de se (re)présenter et de se (re)connaître auprès des nombreux changements de ces dernières années.

A ce titre, il ne sera pas ouvert au public.

Nous vous proposons donc de tenir un stand ou de venir simplement à la rencontre des différents partenaires.

InterCAMSP sera présent ! Cette rencontre sera l’occasion venir nous rencontrer, échanger et découvrir nos formations cliniques.

Nous espérons vous y voir nombreux !
N’hésitez pas à partager l’information au sein de vos équipes dans vos associations et vos structures !

Pour avoir un stand, merci de vous inscrire avant le 15 novembre 2023.
Que vous teniez un stand ou non, l’inscription est obligatoire via le lien ci-dessous car la capacité de la salle est limitée.

17 octobre 2023 by benjamin 0 Comments

La MDA 13 Nord fête ses 30 ans du 11 au 15 décembre 2023

La MDA 13Nord fête ses 30 ans !

SAVE THE DATE !

Du 11 au 15 décembre 2023

La MDA 13Nord fête ses 30 ans !
Venez fêter cet anniversaire très particulier du 11 au 15 décembre 2023

Ateliers, conférences, stands, expositions… ouverts à tous : Ados, jeunes, parents et professionnels.

Lundi 11 décembre Toute la journée  à Châteaurenard : “L’évolution de l’adolescent, de 1993 à aujourd’hui”
Mardi 12 décembreMatin, à Tarascon : “Témoins d’âge”
Mardi 12 décembre – Après-Midi, à Arles : “Pixels et Plumes”
Mercredi 13 décembre – Matin, à Aix-en-Provence : “L’adulescence”
Mercredi 13 décembre – Après-midi, à Vitrolles : “Hé ! Ça fait mal la violence ?”
Jeudi 14 décembreToute la journée, à Miramas : “Au fil du temps : L’adolescent d’ici et d’ailleurs”
Vendredi 15 décembreToute la journée, à Salon-de-Provence :  “Retour vers le futur”
Vendredi 15 décembreSoir, à Salon-de-Provence :  “Soirée de clôture, au Portail Coucou”

Les places sont limitées :
Aix-en-Provence : 04 42 96 17 39 
Arles : 04 90 47 34 77 
Châteaurenard : 04 88 60 71 46 
Miramas : 09 67 26 44 13 
Salon-de-Provence : 04 90 56 78 89 
Tarascon : 06 70 14 62 11 
Vitrolles : 04 88 60 71 62

En espérant vous y voir nombreux !
N’hésitez pas à parler de l’événement autour de vous et à vous inscrire dès maintenant sur le site de la MDA 13Nord.

16 octobre 2023 by benjamin 0 Comments

SAVE THE DATE : Copil Régional PCO – Lundi 13 novembre 2023

COPIL Régional PCO : Lundi 13 novembre 2023

SAVE THE DATE !

Lundi 13 novembre 2023
09h – 12h
En présentiel et en visio

IFSI LA BLANCARDE
59 Rue Peyssonnel – CS 80402
13331 Marseille Cedex 03

Le COPIL PCO 2023, organisé par l’ARS PACA, se tiendra le lundi 13 novembre 2023 à l’IFSI de Marseille.
L’association InterCAMSP sera intervenante dans le cadre d’un ciblage des remontées des PCO PACA.

Comme l’année précédente ce COPIL régional s’organisera avec un petit-déjeuner d’accueil :
IFSI
59 rue Peyssonnel – CS 80402
13331 Marseille Cedex 03

Nous vous invitons à relayer ce message auprès des acteurs et partenaires de proximité sur vos territoires (Référents PMI, CPAM, CAF, MDPH, Éducation nationale, professionnels de santé libéraux et secteur sanitaire , autres services de prise en charge…) et pour les CAMSP par le relais d’InterCAMSP.

COPIL des PCO PACA
Entrée libre
Pour plus d’informations, contactez l’ARS PACA

Vous pourrez trouver l’ordre du jour ainsi que le lien de connexion en visio ci-dessous :

6 octobre 2023 by benjamin 0 Comments

Réseau périnatalité Méditerranée – Journée régionale 1000 premiers jours

Réseau Périnatalité Méditerranée - Journée régionale le 24 novembre 2023

24 novembre 2023
09h – 17h

Cinéma Le Cézanne
1 Rue Marcel Guillaume

Pour plus d’informations :
www.reseauperinatmed.fr
07 70 06 07 42

Rendez-vous à Aix-en-Provence le 24 novembre 2023 pour la journée régionale organisée par le Réseau Périnatalité Méditerranée

Le titre complet de la journée est : “Réseau périnatalité Méditerranée – Journée régionale 1000 premiers jours – Les liens en périnatalité”

Retrouvez-y toute la journée plusieurs tables rondes, interventions de professionnels et présentations de cas concrets sur ces thèmes.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir le programme complet et vous inscrire !

6 octobre 2023 by benjamin 0 Comments

Interview d’octobre – Avec nos proches

Association "Avec Nos Proches"

THÈME : INTERVIEW

Découvre ci-dessous notre interview d’octobre !
Ce mois-ci, l’association “Avec Nos Proches”

Le thème d’octobre
“Le soutien apporté aux proches aidants des enfants en situation de handicap”

Merci à l’association Avec Nos Proches pour avoir pris le temps de nous répondre !
Ce nouveau format d’actualités vous plait ? Dites-le nous !

benjamin@intercamsp.fr

1 – Qui êtes-vous et quelles sont vos actions ?

Depuis plus de 10 ans, l’association Avec Nos Proches soutient les proches aidants par téléphone avec des solutions gratuites et anonymes :

1. Une ligne d’écoute ouverte 7j/7 de 8h à 22h (coût d’un appel local) : le 01 84 72 94 72, un numéro national. Lorsque l’aidant appelle la ligne, il échange en toute confidentialité avec un bénévole qui est un ancien aidant ou un aidant ayant du recul. L’aidant peut poser ses questions, parler de ses doutes, vider son sac… L’écoute par un bénévole est celle d’une oreille bienveillante, disponible et parfaitement attentive. Chaque bénévole est recruté et formé à l’écoute.

2. Des ateliers par téléphone. Sans quitter son domicile, l’aidant peut échanger en groupe avec d’autres aidants autour de différents thèmes. Un professionnel de l’association et un bénévole animent ces ateliers.

3. Une ligne de second niveau psychologique et d’information et d’orientation. Lorsque l’aidant appelle la ligne d’écoute ou participe à un atelier il peut être, en fonction des situations, orienté vers un professionnel : psychologue et assistante sociale. C’est un accompagnement transitoire qui permet de soulager les problématiques vécues et éventuellement d’être mis en lien avec des professionnels de terrain.

2 – De quelles manières accompagnez-vous les proches aidants sur les éléments administratifs ? (Démarches, dossiers, etc…)

Le service d’information et d’orientation permet un accompagnement personnalisé des aidants appelant la ligne. Lorsque le bénévole effectue une orientation, la chargée d’information prend contact avec l’aidant pour évaluer ses besoins. Le second niveau d’information et d’orientation n’a pas pour vocation de remplacer les services de terrain des départements mais bien d’apporter un complément à leur accompagnement.

Concernant les démarches administratives, le professionnel apporte un soutien sur :
– L’explication des différentes aides (financières, humaines)
– Envoi, au besoin, un dossier par mail (après sollicitation du département concerné)
– Soutien dans le remplissage du dossier au besoin (assez rare)
– Mise en lien avec les partenaires locaux

3 – Quelles sont les principales difficultés auxquelles font face ces personnes ?

Les aidants que l’on accompagne font face à de nombreuses difficultés. Chaque aidant est différent et accompagne un proche avec des besoins différents. Les principales difficultés abordées sont :
– Le maintien à domicile et les modes de financement possibles.
– La fatigue des aidants et le manque de relais : il y a donc beaucoup de questions autour du répit et de son financement.
– La conciliation vie familiale et vie professionnelle : le manque de professionnels et le manque de place en établissement oblige les parents à prendre une place qui n’est pas la leur ce qui entraîne souvent une perte d’emploi ou une démission afin de s’occuper de leur enfant.

4 – Quelles sont les ressources et outils qui peuvent être utiles pour ces personnes ?

L’important est de savoir où trouver les informations dont l’aidant a besoin et surtout vers quels professionnels de terrain se tourner :

– Il existe des plateformes d’accompagnement et de répit sur chaque département. Elles ne fonctionnent pas toutes de la même façon mais ce sont les structures qui apporteront le plus d’information sur les possibilités de répit.

– Le site de « Ma Boussole Aidants » est également d’un grand soutien, pour les aidants mais également pour les professionnels. C’est un site qui centralise un bon nombre d’informations sur les solutions, aides et évènements pour soutenir les proches aidants.

– Les caisses de retraite complémentaires (même lorsque l’on n’est pas retraité) développent des actions (humaines, financières…) pour soutenir les aidants.

– Les employeurs développent de plus en plus de soutien pour les aidants (le don de RTT par exemple ou l’aménagement du temps de travail).

5 – Quels conseils pouvez-vous donner à notre public pour aborder ces enjeux ?

· Trouver un espace où parler librement de sa situation et de son ressenti. Cela peut être auprès d’un proche de confiance, d’un professionnel ou d’une association.

· Identifier, des personnes ressources : des professionnels intervenant auprès de leur proche, des sites d’information spécialisés

· Partager avec d’autres personnes qui traversent des situations similaires.

· Demander de l’aide, ne pas rester seul et ne pas attendre d’être épuisé.

6 – Pouvez-vous nous relater un cas concret, une situation réelle survenue dans votre association ?

Un couple a contacté la ligne concernant leur fille de 15 ans. Tous les deux sont en emploi. L’accompagnement de leur fille leur prend beaucoup de temps. Ils doivent, régulièrement, s’absenter sur le temps de travail pour aller chercher leur fille à l’école et la garder à domicile.

Même si Mme a pu bénéficier de don de RTT par ses collègues, ils ne sont pas suffisants pour combler ses absences.

Monsieur, quant à lui, est intérimaire en entreprise et espère passer en CDI dans les mois qui viennent. Il est inquiet pour son avenir professionnel. Prendre des jours régulièrement a des conséquences sur sa carrière et sur le budget familial.

Au départ, Monsieur appelle la ligne d’écoute car il culpabilise sur l’envie d’avoir un métier stable (il pense que ce sera au détriment de sa fille). Le bénévole oriente vers la ligne de second niveau pour permettre de voir avec le couple si des aides sont possibles pour les soutenir au niveau financier et surtout pour l’accompagnement de leur fille.

Plusieurs choses sont abordées :

– Le dossier MDPH, qu’on ne leur avait pas encore proposé. Ce dossier pourrait leur permettre de demander : l’AEEH qui est un soutien financier destiné à compenser les dépenses liées à la situation de handicap d’un enfant de moins de 20 ans.

– L’AJPP (Allocation Journalière de Présence Parentale) qui est une allocation de la CAF permettant aux parents de s’absenter du travail et d’avoir tout de même une compensation financière.

– Un accompagnement plus cadré de leur fille avec la possibilité d’une scolarisation dans un milieu médicalisé.

Le chargé d’information et d’orientation oriente de façon systématique vers les professionnels de terrain adaptés. Dans ce cas, une assistante de service social au sein de l’unité adolescent ou la fille du couple est hospitalisée.

7 – Pour conclure, avez-vous un message à faire passer aux professionnels qui liront cette interview ?

L’association Avec Nos Proches soutient tous les proches aidants qui prennent soin d’un proche fragilisé par la maladie, le handicap ou l’âge, quel que soit leur lien affectif, leur lieu de vie, l’aide apportée et le temps consacré.

En groupe comme en individuel, l’écoute permet de se décharger d’un poids, de libérer des émotions de se sentir compris et moins seul, de prendre du recul sur une situation compliquée ou douloureuse.

L’écoute permet de mieux vivre son rôle d’aidant, d’apporter un meilleur soutien au proche aidé et de prendre soin de soi.

N’hésitez pas à orienter les aidants que vous croisez vers notre ligne d’écoute.